réseaux sociaux
Facebook Aix-Marseille Université Twitter Aix-Marseille Université Slideshare BU Aix-Marseille Université

Patrimoine écrit

Patrimoine écrit

Aix-Marseille Université est riche d’un patrimoine exceptionnel, constitué d’échantillons, d’instruments, mais aussi d’une documentation et de collections de livres (et d'archives) qui constituent une source pour les chercheurs de nombreuses disciplines.  Ce patrimoine écrit est signalé dans le catalogue et fait régulièrement l'objet d'expositions ou de visites, notamment dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Ce patrimoine écrit est physique mais aussi dématérialisé, les BU disposant d’une riche bibliothèque numérique (voir ci-contre ; le programme de numérisation est détaillé ci-dessous).

Des livres anciens dans les BU ?

Les bibliothèques de l’Université conservent la partie documentaire de ce patrimoine. Riche et varié, il est composé essentiellement d’imprimés et de quelques manuscrits (tous de l’époque moderne ou contemporaine). Très logiquement, la part du XIXe siècle y est très importante, avec notamment de très riches collections de revues, dont certaines sont conservées depuis le premier numéro, qui reflètent l’activité de recherche de l’Université depuis l’institution des trois Facultés (Droit, Lettres, Sciences) et de l’Ecole de médecine au XIXe siècle.

Les bibliothèques universitaires n’ont pas hérité des collections qui existaient avant la Révolution française, mais se sont constituées patiemment au fil du temps à partir du XIXe siècle. Cependant, leurs collections se sont enrichies de pièces bien plus anciennes, souvent par le biais de dons faits par d’anciens professeurs partis à la retraite. Les bibliothèques de l’Université conservent aujourd’hui deux incunables (livres imprimés au XVe siècle) et plus de 300 livres du XVIe siècle ; certaines revues remontent au XVIIIe siècle voire au XVIIe siècle. C’est le cas par exemple du Journal des Savants, dont la Bibliothèque de Lettres conserve une collection remontant au premier numéro paru en 1666. Ces collections représentent un peu plus de 60 000 volumes, de Gutenberg à la 1ère Guerre Mondiale, et 1400 titres de revues savantes anciennes. La plus grande partie de ces collections sont conservées dans les bibliothèques de Droit Schuman, Lettres Aix, Médecine-Odontologie Timone et Saint-Charles.

Consultez la page consacrée aux fonds anciens des BU sur le site web de la culture et du patrimoine scientifiques d'Aix-Marseille Université.

Pour les consulter ?

La consultation des documents placés en réserve se fait sur place, et selon des conditions spécifiques. Se renseigner auprès de chaque bibliothèque :

Patrimoine numérisé

Les bibliothèques universitaires numérisent une partie de leurs fonds pour les mettre à disposition d’un large public. Les projets en cours concernent par exemple les Annales de la Faculté des Sciences de Marseille, la revue Marseille médical... Les corpus actuellement disponibles en ligne sont les suivants : 
  • Sources du droit en Provence et en Outre-Mer. 200 titres (soit 400 000 pages) en ligne, concernant les grandes sources du droit en Provence du XVIe au XXe siècles (règlementation locale, statuts et coutumes des institutions provençales, jurisprudence du Parlement de Provence, de la Cour des comptes puis de la Cour d'appel, oeuvres des juristes provençaux), un certain nombre de sources de droit romain, canonique et de droit colonial, les principales revues de la Faculté de droit d'Aix, ainsi qu'une sélection de thèses et de cours de droit dactylographiés.
  • Les Mille et une nuits et le Mutanabbi Ukbari édités par André Miquel. Il s'agit des documents et brouillons ayant servi à André Miquel pour son édition des Mille et une nuits dans la Pléiade, l'ensemble étant largement annoté de sa main. Les originaux sont conservés au sein de l'ERD Miquel.
  • La Flore du docteur Joseph Poucel. Il s'agit d'un vaste herbier aquarellé de la flore des environs de Marseille au début du XXe siècle, augmenté d'outils de recherche élaborés en collaboration avec les botanistes de la Faculté des Sciences. L'herbier est notamment interrogeable par genres et espèces botaniques.
Par ailleurs, les collections des bibliothèques font l’objet de billets réguliers sur le carnet de recherches Conserver, enseigner, chercher, consacré au patrimoine d’Aix-Marseille Université.